Menu

Maurice: estimation du prix d’un bien immobilier

L’évaluation du prix d’un bien immobilier semble être un exercice compliqué. Tout cela est dû à la bataille que se livre le vendeur et l’acheteur lors des négociations. Cela pose très vite le problème du juste prix du bien. C’est la raison pour laquelle, nous allons proposer une sélection des critères d’appréciation de la valeur marchande de la propriété.

L’emplacement géographique

Dans le secteur de l’immobilier, la situation géographique constitue un élément fondamental. On se pose beaucoup de questions avant d’estimer le prix du bien immobilier. L’environnement est-il serein ? Le quartier est-il accidenté ? Y a-t-il des nuisances de toutes sortes ? Le lieu d’habitation est-il attractif ? Disons tout simplement que le prix sera fixé en fonction de tous les atouts ou nuisances éventuelles caractérisant le logement en question.

Le niveau de confort

Pour estimer le prix par exemple, le vendeur se base le plus souvent sur son niveau de confort d’une maison. Un appartement avec chambres sur cours est alors plus valorisé par rapport à un appartement baroque. Enfin, force est de constater qu’un immeuble neuf coûte cher par rapport à une vieille bâtisse qui date des années.

La taille du bien immobilier

De manière claire, un immeuble bâti ou non est plus coûteux lorsqu’il se trouve en zone urbaine. De même, le prix varie en fonction de la taille de la surface habitable du terrain. Cela laisse entrevoir la fameuse loi de l’offre et de la demande.

La fonctionnalité du bien immobilier

De toutes les façons, l’état de la maison est un critère non moins négligeable pour la détermination du prix d’un bien. Le prix de vente est alors estimé en prenant en compte tous les équipements et installations. Bien d’autres détails peuvent moduler le tarif à l’instar du plan de l’appartement, la terrasse, la cour et le balcon.