Menu

Les modèles d’investissement immobilier à Maurice

L’investissement immobilier se présente sous plusieurs formes en Île Maurice. Veuillez parcourir cet article pour les découvrir.

Integrated resort Scheme (IRS)

L’IRS a vu le jour en 2002 et il s’apparente à un modèle d’investissement qui fait la part belle aux ressortissants étrangers vivant sur le sol mauricien. Ce dispositif leur donne d’ailleurs l’occasion de devenir propriétaire d’un bien immobilier dans une résidence. Toutefois, la surface totale de l’enceinte doit être au moins de 10 hectares.

L’on doit également y retrouver des installations haut de gamme à l’instar d’un hôtel, d’une marina ou encore d’un golf. De même, la valeur marchande du bien ne devra pas être en deçà de 500 000 dollars.

Real Estate Scheme (RES)

Ce modèle d‘investissement a été rétabli en 2007 afin de permettre aux étrangers d’acheter une propriété immobilière au sein d’une résidence chic. Il suffit pour cela, que la résidence ait une superficie se situant entre 4.221 m² et 10 ha. Il n’est pas utile qu’elle offre les mêmes infrastructures qu’un dispositif IRS. Il faut rappeler qu’il n’existe pas une somme minimale pour acheter un bien immobilier sous ce programme. Et l’acquéreur devra résider en Île Maurice 180 jours par an.

Sinon, le fisc mauricien lui exigera une taxe de 25 000 dollars. Pour éviter d’en arriver là, l’acquéreur a pour option de verser 500 000 dollars pour un permis de résidence permanent.

Propery Development Scheme (PDS)

Apparu en 2015, le Propery Development Scheme semble être un dispositif d’investissement créé pour remplacer le RES et l’IRS. Du moins, la résidence doit être bâtie sur un terrain d’une superficie de 5 275 m².

Pour entrer en possession d’un permis de résidence, le propriétaire est sommé de payer au moins 500 000 dollars, sans oublier que le fisc lui réclamera 5% de la valeur du bien.